Le précoce Kiyoshi Kurosawa - il a aujourd'hui seulement 44 ans - tourne des films à une vitesse accélérée. Depuis ses premiers essais super8 à la fin des années 70 jusqu'aux récents Licence to live, Charisma ou Vaine illusion, trois films en moins d'un an qui l'ont fait connaître du public international et qui lui ont fait faire le tour du monde cinéphilique, de Berlin à Venise en passant par la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, le « petit Kurosawa », comme le surnomment affectueusement ses amis japonais par opposition malicieuse au maître Akira, est parvenu à se faire un prénom. [...]

Kiyoshi Kurosawa, cinéaste majeur de sa génération, a aujourd'hui à son actif vingt longs métrages parmi lesquels on trouve une grande majorité de films de genre, polars (Serpent's Path), films de terreur (l'inquiétant Cure), comédies (le godardien The Excitment of Do-re-mi-fa Girl), films érotiques (le torride Suit yourself or shoot yourself : the Hero), à travers lesquels il a su développer un style bien à lui, mélange détonnant d'abstraction pure et d'inscription concrète dans l'espace-temps japonais. Cinéphile averti, admirateur de Richard Fleisher ou de Don Siegel, aussi bien que de Straub ou Godard, Kiyoshi Kurosawa a su transposer son amour du cinéma au cœur des traumatismes du Japon contemporain : amnésie (Licence to Live), imaginaire post apocalyptique (Charisma), perte de repères (Vaine illusion)... - Thierry Jousse

Filmographie

- 1983 Kandangawa Wars
- 1985 The Excitment of Do-re-mi-fa Girl
- 1989 They are back Sweet home
- 1992 The Wordholic Prisonner (tv)
- 1995 The Guard from the underground
Suit yourself or shoot yourself 1
Suit yourself or shoot yourself 2
- 1996 Suit yourself or shoot yourself 3
Suit yourself or shoot yourself 4 Door 3
- 1997 The Revenge : A visit from fate
The Scar that never face Cure
- 1998 Serpent's Path The eyes of the spider Licence to Live
- 1999 Kodama Charisma Oinaru Geinen

 

Kiyoshi Kurosawa